pensée

Les conditions du succès selon Yogananda

Paramahansa Yogananda (1893-1952) est l'auteur du célèbre livre "Autobiographie d'un yogi", l'histoire de sa vie. Né en Inde du Nord, il est venu s'établir aux Etats-Unis en 1920. Considéré comme l'un des plus éminent représentant de la spiritualité indienne et du yoga, il a introduit en Occident les techniques du Kriya Yoga. Son enseignement a inspiré de nombreuses personnalités dont Steve Jobs qui, dit-on, n'avait qu'un livre en permanence sur lui en enregistrement numérique, "Autobiographie d'un yogi".
Dans "La loi du succès" (extraits ci-après), Yogananda précise à quelles conditions nous pouvons parvenir à la réussite.

Lire la suite

Apprendre l'optimisme - Martin Seligman

Martin Seligman est le chef de file de la Psychologie Positive, courant qui a pour objet d’étude, non pas les pathologies, mais le bien-être. Il est l'auteur de "La force de l'optimisme", Ed. Pocket 2012.

L’optimisme ou le pessimisme sont liés, selon M. Seligman à la façon dont nous nous expliquons les évènements de notre vie. L’optimisme peut s’apprendre parce que nous pouvons changer notre « style explicatif ».

Quel intérêt y a-t-il à être optimiste ? Les optimistes sont en meilleure santé (ils vivent en moyenne 7,5 ans de plus que les autres personnes), ont beaucoup plus de chance de surmonter une période difficile, sont d’une compagnie plus agréable que les pessimistes et, globalement, réalisent plus de choses durant leur existence.

Lire la suite

Visualisation et pensée créatrice - Geneviève Brehend (1881 - 1960)

Conférencière et auteur.

Extrait de "Votre pouvoir invisible", Editions Le Dauphin Blanc, 2008.

Beaucoup d'ouvrages traitent de la capacité créatrice de la pensée. Certains sont simplistes, d'autres plus subtils.

La démarche consiste à commencer par clarifier ses souhaits profonds, garder un cap par le maintien de l'intention, transformer son état intérieur, c'est-à-dire ses pensées et ses émotions, cultiver la confiance avec persévérance mais, sans effort.

 

Lire la suite

Neurones et pensée libre

Il est très difficile de penser librement parce que penser par soi-même nécessite de lutter contre ses propres automatismes.

Nos croyances plongent leurs racines dans notre passé lointain, notre éducation, notre environnement social, le discours dominant dans les médias, les idées qui ont cours dans notre culture et notre époque... Elles prennent facilement le dessus sur la réflexion personnelle.

Source : Cerveau & Psyho, nov-déc. 2015, Olivier Houdé.

Lire la suite