Psychologie

Apprendre l'optimisme - Martin Seligman

Martin Seligman est le chef de file de la Psychologie Positive, courant qui a pour objet d’étude, non pas les pathologies, mais le bien-être. Il est l'auteur de "La force de l'optimisme", Ed. Pocket 2012.

L’optimisme ou le pessimisme sont liés, selon M. Seligman à la façon dont nous nous expliquons les évènements de notre vie. L’optimisme peut s’apprendre parce que nous pouvons changer notre « style explicatif ».

Quel intérêt y a-t-il à être optimiste ? Les optimistes sont en meilleure santé (ils vivent en moyenne 7,5 ans de plus que les autres personnes), ont beaucoup plus de chance de surmonter une période difficile, sont d’une compagnie plus agréable que les pessimistes et, globalement, réalisent plus de choses durant leur existence.

Lire la suite

Identifier ses émotions

"Les compétences émotionnelles", ouvrage collectif, Ed. Dunod, a largement servi de base à ce billet pour les apports en psychologie.

Dans le cadre d'un travail sur soi, nous voulons sortir de l'automatisme de réactions inappropriées. Dans cette tentative de nous défaire de réactions conditionnées par notre expérience, ce sont les émotions qui leur sont associées que nous rencontrons. En les identifiant, nous cherchons à mettre de la conscience sur les schémas mentaux les sous-tendent. Ensuite, nous pouvons amorcer des changements et, par exemple, décider d'affronter progressivement une peur qui nous inhibe et nous barre l'accès à des réalisations personnelles.

Voyons comment la psychologie nous aide à comprendre notre dimension émotionnelle.

Lire la suite