Vivre sa puissance personnelle - Marianne Williamson

A Return to Love : Reflections on the Principles of “A Course in Miracles” (1992).

Ce texte est connu de beaucoup car il a été cité par Nelson Mandela dans son discours d'investiture.

La référence à Dieu peut gêner certains. On peut en faire abstraction. Ce qui importe, c'est la belle invitation paradoxale qui nous est faite à considérer la peur que nous avons de notre propre puissance et non pas celle d'être insuffisant.

Marianne williamson global green usa annual hhqkbgiuzeyl

« Notre plus grande crainte n’est pas d’être insuffisant. Notre plus grande crainte est que nous soyons puissant au-delà de toute mesure.

C’est notre propre lumière, et non pas notre obscurité, qui nous fait le plus peur.

Nous nous demandons : Qui suis-je, pour être brillant, superbe, talentueux, fabuleux ?

La question est plutôt : Qui êtes-vous pour ne pas l’être ?

Vous êtes enfant de Dieu. Vous faire tout petit ne sert pas le monde.

Il n’y a rien de vertueux à vous rapetisser pour éviter d’insécuriser les autres.

Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous.

En laissant briller notre propre lumière, inconsciemment, nous donnons aux autres la permission de faire de même.

Quand nous sommes libérés de notre propre peur, notre présence, automatiquement, libère les autres. »

Flux rss

expression de soi peur des autres être soi-même marianne williamson